Interprète danseur

Pascal Kabore, chorégraphe, est né à Bobo-Dioulasso, deuxième ville du Burkina Faso. Ses participations à de fréquentes rencontres, tant nationales qu’au-delà du continent, font de lui un chorégraphe reconnu. Chaque voyage, chaque rencontre sont prétextes à approfondir ses recherches et son travail personnel. Sa chorégraphie  » Le Corps qui Pleure  » en est l’un des aboutissements.  » Cette chorégraphie est comme une parole qui serait entrée dans le corps du danseur pour raconter la fatigue d’une vie, l’épuisement d’un corps, le parcours d’un homme. « 

Il s’est fait connaitre auparavant, dès 2002, à la Semaine Nationale de la Culture de BoboDioulasso, l’une des grandes rencontres culturelles du continent, puis au Grand Prix National de Danse en 2003, avec Salia Sanou, et se produit au Festival « Dialogue de Corps  » à Ouagadougou en 2005 ; il propose au public un solo original  » La Soif  » présenté au Festival Antipodes de Brest en 2010 et sélectionné pour le Xème sommet de la francophonie à Ouagadougou en 2014. Auparavant, de nouvelles chorégraphies avaient vu le jour :  » La Fem  » en 2009, et  » Le Vent et la Femme  » en 2010 avec la Compagnie Soutra.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *